Utiliser des emojis ou pas dans votre stratégie marketing ?

Quiconque n’a jamais utilisé un emoji de sa vie lève la main. Les émojis sont là pour rester (sauf à Hollywood, où ils ont vraiment déçu). Et ces images font déjà partie des conversations quotidiennes. Pourquoi ne pas les utiliser également dans votre contenu marketing ?

La réalité est que de plus en plus de personnes décident de les intégrer dans leurs communications, mais il y en a encore beaucoup qui doutent de leur légitimité. Si tel est votre cas, continuez à lire ! Ci-dessous nous détaillerons les avantages et les inconvénients de l’utilisation des emojis dans vos campagnes marketing.

72 % des personnes acceptent d’aimer les emojis, mais se sentent peu sûres de les utiliser dans le contexte professionnel. Le manque de professionnalisme et les opinions des collègues sont l’une des principales craintes, mais il y en a beaucoup plus.

Cependant, lorsque vous ne disposez que de 5 secondes pour capter l’attention d’une personne, vos messages se connectent mieux à l’aide de ces dessins numériques.

Avantages de l’utilisation des emojis en marketing

    • Humaniser le message

L’un des principaux problèmes de la communication écrite est qu’elle se prête à l’interprétation de la personne qui la lit. Même si vous êtes très créatif, il peut toujours y avoir des malentendus dans le ton que vous avez utilisé.

L’ajout d’un emoji supprime ce problème de l’équation. Un visage heureux ou un visage riant peut ajouter beaucoup plus au message que des centaines de mots. Le lecteur saura dans quel ton lire et comprendra mieux ce que vous voulez dire. Considérez-le comme le langage corporel de l’ère numérique.

    • Economiser de l’argent

Un emoji peut vous aider à transmettre une idée complète sans avoir besoin de beaucoup de texte. Imaginez que vous soyez un magasin de livraison de nourriture, si dans votre communication vous utilisez des emojis de fruits et légumes, vous parvenez à expliquer en quelques caractères que vous avez une option végétarienne.

    • Rendre le message exceptionnel

Dans une boîte de réception inondée d’e-mails, un emoji bien utilisé peut être l’arme secrète pour faire voir votre e-mail. En plus de donner de la couleur à votre sujet , cela rompt avec la structure de texte pur à laquelle le destinataire est habitué. Il est donc probable que vous attirerez immédiatement son attention.

Inconvénients de l’utilisation des emojis en marketing

    • Erreurs technologiques

Les émojis sont des codes, mais tous les ordinateurs ou téléphones portables ne les déchiffrent pas de la même manière. Donc parfois, au lieu d’afficher une image, l’appareil affiche des caractères indescriptibles. Si vous utilisez des émojis dans votre communication, assurez-vous qu’ils sont un complément. Cela apporte une valeur supplémentaire sans être le centre du message, sinon ce sera contre-productif.

    • Manquer de professionnalisme

Le fait que 92 % de la population numérique les utilise ne signifie pas qu’ils sont toujours bien vus. Si votre entreprise fournit des services qui ne vont pas de pair avec les émojis, évitez de les utiliser. Exemple, vendre des services funéraires n’est pas la même chose que voyager dans les Caraïbes.

    • Avoir un double sens

L’un des problèmes avec les emojis est qu’ils se prêtent à l’interprétation de l’utilisateur. Bien que souvent, il ne semble pas possible qu’une image puisse être lue de manière incorrecte. Rappelez-vous que dans certaines situations, une pêche ou une aubergine peut avoir une connotation sexuelle. Vous devez donc être très prudent avec ce que vous mettez.

Bref, il n’y a pas de réponse correcte. La recommandation d’utilisation dépendra du type de clients et de la communication que vous avez dans votre entreprise. Si votre ton est plus détendu, alors n’hésitez pas à les utiliser (avec modération). Toutefois, si vous êtes une entreprise plutôt sérieuse, alors il est indiqué de le faire uniquement lors d’occasions spéciales. N’oubliez pas d’éviter les problèmes mentionnés ci-dessus et de rester cohérent avec la façon dont vous parlez à vos clients et vos collaborateurs.

5 éléments à prendre en compte dans votre stratégie d’optimisation pour les moteurs de recherche

Bien que les plateformes de médias sociaux telles que Facebook, YouTube et Instagram reçoivent une grande partie du buzz autour du trafic, les moteurs de recherche comme Google, Yahoo et Bing continuent de générer la plupart du trafic sur les sites web des organisations. Il est donc essentiel que vous procédiez régulièrement à l’optimisation, pour les moteurs de recherche (SEO), de tous vos actifs numériques. Il ne s’agit pas d’un projet ponctuel, mais d’un projet qui doit être optimisé en permanence pour que votre référencement continue de bénéficier à vos efforts de marketing.

L’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) fait référence à un ensemble de règles de marketing qui visent à accroître la visibilité de votre site web et de son contenu dans la recherche organique. Il s’agit de véritables personnes qui lisent votre site web en cherchant du contenu utile et qui cliquent pour voir comment votre site web peut les aider.

Le référencement de site web se compose d’éléments techniques et créatifs comme :

Les mots clés ;

La façon dont d’autres sites web se connectent à vous ;

La vitesse de chargement de votre site web.

Un référencement efficace augmente le trafic de votre site web, améliore votre classement dans les résultats de recherche et accroît la notoriété de votre marque. Voici cinq éléments les plus importants pour formuler une stratégie de référencement réussie afin de garantir que votre public cible puisse vous retrouver en ligne.

Établissez un plan de référencement

Les stratégies de référencement ont considérablement évolué au cours de la dernière décennie. Il ne suffit plus de sélectionner quelques mots clés et de les charger dans le code d’une page web. Aujourd’hui, une stratégie SEO complète décrit les objectifs que vous espérez atteindre grâce à la recherche organique. Elle documente, en détail, les éléments SEO de base qui doivent être présents sur chaque page, y compris :

 

Le titre de la page ;

Les meta description ;

 

La balises H1 ;

L’image Alt Text ;

 

Le contenu ;

 

Les liens…

Votre plan de référencement doit contenir des mots-clés à courte queue, des mots-clés à longue queue et des mots-clés de marque qui attirent votre public cible. Votre plan doit également se concentrer sur le profilage de vos personnages pour savoir ce qu’ils recherchent, ainsi que ce que font vos concurrents en ligne. Cela vous permet de mieux gérer et de vous démarquer de la concurrence grâce à une stratégie de référencement complète.

Faites une liste de mots-clés pertinents

Le cœur de votre stratégie de référencement tourne autour des mots clés que vous choisissez pour votre site web. Vous n’utiliserez pas seulement vos mots clés pour optimiser votre site pour les moteurs de recherche et créer différentes pages web. Ils sont également utiles pour l’ensemble de votre stratégie marketing afin d’obtenir une expérience de marque cohérente. Passez en revue votre liste de mots-clés cibles tous les mois, modifiez et ajoutez-en de nouveaux en fonction de la tendance. Il est important d’utiliser un logiciel de marketing, comme Google Analytics, pour suivre en permanence les mots clés afin d’avoir un aperçu sur votre positionnement. Cela vous permettra de voir ce qui doit être modifié ou maintenu dans votre stratégie de référencement.

Rédigez un contenu de haute qualité

Même si vous maîtrisez toutes les composantes techniques de l’optimisation pour les moteurs de recherche, vous devez avoir un contenu de qualité et pertinent sur votre site web. Il aidera votre site web à bien se positionner et à renforcer l’engagement et à attirer des clients par le biais de votre entonnoir marketing. Il permettra également d’améliorer le taux de rebond de vos pages (ce qui signifie que les visiteurs resteront plus longtemps sur votre site web). Le contenu se décline en plusieurs types et canaux, notamment :

 

Les articles

Les blogs

Les vidéos

 

Les pages de renvoi

Les podcasts

Les webinaires…

Les facteurs des médias sociaux qui influent sur votre référencement

Les médias sociaux sont souvent négligés dans le cadre du référencement, mais ils jouent un rôle important dans le classement de votre site web dans les moteurs de recherche. Travailler sur le profil de votre entreprise dans les médias sociaux permet non seulement à votre entreprise d’être mieux classée dans la recherche . Voici les facteurs qui influent sur votre stratégie de référencement.

Quelle est l’importance du référencement social ?

Vous pouvez certainement bien classer votre site web sans vous concentrer sur le référencement social. Mais, vous ne pouvez pas classer votre site web en vous concentrant uniquement sur le référencement social. Cependant, cela ne doit pas vous faire rejeter l’idée trop tôt.

Une présence active et forte sur les médias sociaux permet de classer votre site plus facilement et plus rapidement, car les moteurs de recherche attribuent une autorité en fonction des tweets, des partages, des préférences et de Google +1. Votre présence sur les médias sociaux met également votre contenu à la portée d’un public plus large, dont certains lieront votre contenu sur leur propre site, créant ainsi de précieux liens organiques qui contribueront à votre PageRank.

Cela ne veut pas dire que le référencement social remplacera à terme le référencement classique, mais on ne peut pas ignorer le fait que les signaux sociaux font peu à peu partie intégrante des algorithmes des moteurs de recherche. Même s’ils n’ont rien sur les backlinks, les liens sociaux sont encore assez importants. Mais, quel effet ou quel poids ont-ils sur votre classement, en particulier sur celui des mots-clés cibles ?

Eh bien, les moteurs de recherche n’ont pas encore rendu cette information publique. On devra simplement se baser sur l’information définitive que les signaux sociaux ont (indirectement) un impact sur le classement de votre site et continueront à le faire.

Quels sont les facteurs qui influent sur le référencement ?

Montant des parts sociales

Les parts de poste sont un signal pour les moteurs de recherche que les utilisateurs apprécient votre contenu. Après tout, vous ne partageriez pas un contenu sur votre mur Facebook s’il n’offrait pas une certaine valeur. Plus une contribution est commentée, partagée et appréciée, plus cette page sera bien classée pour le référencement.

Il vaut donc la peine de promouvoir vos articles de blog les plus réussis pour augmenter le nombre d’interactions. En outre, votre blog doit comporter en standard des boutons de partage de médias sociaux. Cela permet aux lecteurs de partager facilement votre contenu.

Sentiment social

C’est ce que disent les fans, les clients et les utilisateurs de votre marque en ligne. Les commentaires faits sur Facebook, Twitter, Reddit et d’autres forums sont constamment explorés par les moteurs de recherche. L’utilisation et la mention régulières et constantes de votre marque génèrent un signal SEO positif.

C’est beaucoup plus difficile à contrôler, car vous ne pouvez pas influencer ce que les autres écrivent sur votre entreprise. La meilleure chose que vous puissiez faire est de fournir un produit ou un service de qualité pour vous assurer que le sentiment social sera positif.

Popularité des profils de médias sociaux d’entreprise

Le nombre de fans sur vos pages Facebook, Twitter et LinkedIn a un impact sur le référencement de votre site web et sur la preuve sociale. Une augmentation constante du nombre d’adeptes envoie aux moteurs de recherche des signaux positifs indiquant que votre entreprise gagne en popularité et que vous êtes actif en ligne (les moteurs de recherche favorisent les entreprises actives).

Comment mettre en œuvre efficacement le référencement social ?

Voici quelques conseils résumés pour améliorer le référencement de site web sur les médias sociaux

Créez une page commerciale sur les « principaux » réseaux sociaux : Facebook, Twitter, LinkedIn, Google+, Pinterest, Instagram, etc.

Soyez actif sur ces canaux et engagez vos adeptes et abonnés

Créez un contenu partageable, engageant et unique

Facilitez au maximum le partage de vos contenus

Partagez votre contenu et celui d’autres personnes influentes dans votre domaine sur vos canaux sociaux

Visite virtuelle : comment ça marche ?

Depuis quelque temps, le domaine du divertissement vidéo ludique n’a pas cessé d’évoluer. Cela ne se limite pas uniquement aux jeux vidéo ! Actuellement, la réalité virtuelle a créé ce qu’on appelle « visite virtuelle ». Elle est utilisée par des agences immobilières et des addictologues. Mais de quoi s’agit-il ? Et quels sont ses avantages ?

La visite virtuelle : qu’est-ce que c’est ?

La visite virtuelle est en fait un média interactif qui permet de réaliser la visite d’un appartement ou d’une maison sans avoir à être sur le lieu. Elle est généralement constituée de panoramas à 360°.

Il s’agit également d’une projection en 3D. Cette descente vous permet de vous déplacer de pièce en pièce et de voir chaque endroit sur 360°. De ce fait, la visite virtuelle est le meilleur moyen de découvrir un bien immobilier.

Quels sont les différents types de visites virtuelles ?

En général, il y a deux sortes de visites virtuelles, dont :

    • La visite immobilière virtuelle à partir de photos à 360° : cette technique peut être facilement réalisée sur un smartphone, une tablette ou un ordinateur ;
    • La visite immobilière virtuelle en agence immobilière : qui nécessite l’utilisation d’un casque de réalité virtuelle.

Quel que soit le type de visite virtuelle choisi, l’objectif est que l’acheteur puisse se projeter dans une maison ou un appartement sans avoir à se déplacer.

La visite virtuelle : quels sont ses avantages ?

Nombreux sont les avantages que la visite virtuelle peut offrir à l’acheteur et au vendeur.

Les avantages pour l’acquéreur

La visite virtuelle d’un bien immobilier permet à l’acheteur de gagner du temps. Bien évidemment, il faut faire de nombreuses visites avant de pouvoir prendre la décision d’acheter une maison. Il faut avoir une grande disponibilité pour parcourir la distance entre les biens à visiter, s’il s’agit d’une visite classique.

La visite virtuelle en 360° permet aussi de tout explorer et de simuler des travaux. Bien que cette méthode ne puisse jamais remplacer la visite physique, elle reste quand même très utile. En effet, elle peut énormément aider l’acheteur à réaliser la première sélection.

Les avantages pour le vendeur

Comme pour l’acheteur, la visite virtuelle est aussi très avantageuse pour le vendeur. En effet, elle permet d’avoir une présélection des clients potentiels, car ceux qui sont vraiment intéressés feront le déplacement.

La visite virtuelle permet également de limiter au plus haut point le passage des personnes inconnues dans le lieu d’habitation. Mais elle permet aussi de réduire les efforts que le vendeur doit faire lors des visites classiques.

La visite virtuelle : comment ça fonctionne ?

La visite virtuelle 360° peut recréer une réalité virtuelle dans laquelle le futur acquéreur est immergé et évolue pièce par pièce dans la maison. Cette technologie est généralement accessible en ligne et depuis tous les navigateurs internet.

Il s’agit également d’une modélisation de plans et d’espace, cela concerne principalement la visite 3D. Cette dernière est aussi utilisée pour représenter une habitation neuve et pour numériser les biens qui existent déjà.

Comment créer une visite virtuelle ?

Pour concevoir une visite virtuelle, il suffit de suivre à la lettre sept grandes étapes :

1 – Insérer des photos panoramiques dans la visite et indiquer le nord sur toutes les vues.

2 – Annoter les vues

3 – Faire la conception des déplacements entre les vues

4 – Mettre un plan à la visite

5 – Ajouter une ambiance sonore à chaque vue

6 – Mettre une description et géolocalisation du bien immobilier

7 – Diffuser la visite.

Mais vous pouvez également faire appel à une agence de création de sites web pour créer votre propre visite virtuelle. Dans ce cas, n’hésitez pas à contacter Linkeo, une agence web exerçant à Tours.

Qu’est-ce que l’Inbound Marketing ?

Contrairement au marketing traditionnel, le marketing entrant, appelé aussi : Inbound Marketing, permet de générer plus de leads et de trafic, en incitant les clients à venir vers soi. La plupart des entreprises adoptent cette stratégie pour assurer le développement dans le but d’atteindre le maximum de retour positif. Lire la suite

développeur_web

Quelle est la différence entre un webmaster et un développeur web ?

Les missions du webmaster sont variées. Des compétences techniques et des qualités spécifiques sont nécessaires afin de percer dans le métier.

Les rôles du webmaster

Il peut s’occuper de la gestion technique du site tout en assurant des relations avec l’hébergeur, en concevant des pages web et en participant au choix des sous-traitants éventuels. Il peut aussi contribuer à l’établissement du cahier des charges et à la gestion des incidents techniques.

Le développement ou la supervision des applications fait également partie des tâches du webmaster. Cela concerne la rédaction des lignes de codes, la création de liens entre les différentes pages, la correction et l’optimisation des fonctionnalités du site internet. Par ailleurs, il prend en charge la supervision de la maintenance du site web.

Un webmaster peut être amené à gérer le contenu éditorial et à animer un site. Pour ce faire, il rédige des newsletters, s’occupe de l’intégration technique et graphique des contenus éditoriaux. En ce qui concerne l’animation, elle se réalise au niveau des réseaux sociaux comme Twitter, facebook ou autres. Le webmaster peut aussi prendre en charge la gestion de la foire aux questions.

Les compétences pour devenir webmaster

Des compétences techniques sont requises avant de devenir webmaster. Vous devez maîtriser les architectures web et les problématiques d’accessibilité. Une bonne connaissance au niveau des outils de développement et des langages tels que NET, SQL, XSLT, JSP et bien d’autres encore est aussi indispensable.

Un webmaster doit aussi maîtriser les outils bureautiques et d’édition web comme Visual Basic JavaScript, HTML, Photoshop, PHP et Flash. Par ailleurs, la connaissance des règles sur les éditions des sites web est un véritable atout dans le domaine. Des notions en e-mailing, en référencement et d’autres techniques du webmarketing sont aussi les bienvenues.

Les qualités pour être webmaster

Ce n’est pas tout le monde qui peut devenir webmaster. Certaines qualités sont indispensables pour y parvenir : polyvalence, créativité, bonne capacité d’adaptation, bonne expression orale, réactivité, organisation et rigueur. Alors, que fait un développeur web si les tâches du webmaster sont indiquées ci-dessus ?

C’est quoi un développeur web ?

Le développeur web assure plusieurs fonctions. Il doit posséder certaines qualités afin de mener à bien ses tâches.

Les missions du développeur web

Le développeur web a pour mission d’identifier les besoins du client dans le but de lui soumettre les solutions techniques adéquates. Par la suite, il procède à la création du site internet. En parallèle, des tests sont effectués pour s’assurer du bon fonctionnement du site. Si celui-ci fonctionne normalement, le développeur web le livre à son client. Dans le cas contraire, il doit corriger les erreurs avant la livraison finale.

Une fois le site livré, le développeur web peut être amené à former son client sur la manipulation du site. Par ailleurs, il prend en charge les mises à jour ou la correction des bugs du site internet.

Les qualités requises pour être un développeur web

Un développeur web doit être autonome, rigoureux, disposer d’une bonne capacité d’écoute et d’adaptation. Être autodidacte serait aussi un atout dans le domaine.

Les compétences nécessaires pour exercer en tant que développeur web

Un développeur web doit maîtriser les langages informatiques tels que HTML, CSS, PHP, Javascript et Java. Selon ce que vous recherchez, vous pouvez vous adresser à un développeur web front-end, back-end ou full-stack.

Cependant, quel que soit le type de développeur web que vous décidiez de contacter, adressez-vous à une agence web qualifiée. Celle-ci peut vous proposer des développeurs web expérimentés et compétents.

conception de site web

Un site internet est-il indispensable aux professionnels indépendants ?

Au début, la visibilité sur le web était seulement réservée aux grandes entreprises. Aujourd’hui, ce sont les petites entreprises et les professionnels indépendants qui profitent le plus de l’internet. Le développement de la technologie entraîne des conséquences considérables sur le comportement des professionnels ainsi que sur celui des consommateurs. En effet, la grande partie des clients passent désormais sur internet pour trouver un produit ou un service. Par ailleurs, le web permet aux professionnels de promouvoir leurs activités et de se rapprocher un peu plus des consommateurs. D’autant plus qu’il existe plusieurs façons de se lancer sur internet à moindre coût. Alors, la création d’un site internet est indispensable pour quels professionnels indépendants ? Pourquoi ?

Les professionnels indépendants qui ont besoin d’un site web

-Les vétérinaires à domicile

Depuis quelques années, le métier de vétérinaire à domicile est de plus en plus en vogue. Faire appel à un vétérinaire à domicile peut être très avantageux pour les propriétaires d’animaux de compagnie. Cela leur évite le déplacement et leur facilite la tâche surtout dans les situations d’urgence. Malgré cela, ce type de service est encore peu connu. Cependant, développer une visibilité web est une belle opportunité pour promouvoir ce type d’activité et se faire connaître en un rien de temps. Site internet, blog, réseaux sociaux, référencement local, ces canaux sont bien adaptés pour les professionnels qui veulent débuter dans leur métier. D’autant plus que des agences comme LINKEO offrent un accompagnement sur-mesure ainsi que la conception de site web à Nice.

 

 

-Les agents immobiliers

Travailler comme agent immobilier indépendant est un projet très intéressant. Effectivement exercer en indépendant offre plus d’indépendance et une rémunération en fonction de votre temps de travail. Il travaille en toute autonomie, et gère son planning de travail en fonction de ses disponibilités. Toutefois, le secteur de l’immobilier est un domaine très concurrentiel. De plus, la quasi-totalité des agences immobilières dispose déjà d’un site internet pour faire paraître leurs offres. De ce fait, posséder un site immobilier est le moyen idéal pour promouvoir votre activité et vous faire connaître. Il vous permettra de diffuser vos annonces et permettra à vos clients et prospects de vous contacter à n’importe quel moment. Cependant, il est préférable de vous faire conseiller et accompagner par un professionnel pour rendre votre site plus visible dans les moteurs de recherche.

 

-Les paysagistes

Pour un paysagiste, créer un site web est la solution idéale pour promouvoir ses services, ses réalisations et ses tarifs. En effet, disposer d’un site paysagiste vous offrira l’opportunité de mettre en avant votre activité. Certaines personnes ne savent pas faire la différence entre un jardinier et un paysagiste. De ce fait, il est indispensable d’apporter plus de précisions sur votre métier afin que les gens puissent faire appel au bon professionnel. Avec un site internet sur-mesure, et avec un design qui mettra en valeur vos œuvres, vous allez attirer plus de clientèles. Ce sera comme votre carte de visite. Toutefois, à la différence d’une carte de visite traditionnelle, vous pouvez y ajouter des informations, des photos ou des vidéos et les actualiser.

 

-Les garagistes

Si vous êtes garagiste ou mécanicien, posséder un site web peut être un enjeu majeur pour vous faire connaître. Les propriétaires de voitures ne viennent chez leur garagiste que pour entretenir leur voiture ou les faire réparer. Ce n’est pas comme les magasins de vente de vêtements ou de chaussures que l’on peut visiter sans être obligé d’acheter. Par conséquent, il est important que vous soyez présent au moment où les gens ont besoin de vous. Par ailleurs, créer une page Google My Business est indispensable pour attirer les clients se trouvant dans votre zone de localisation. Ainsi, en cas de panne de voitures, le propriétaire n’aura qu’à consulter son téléphone et taper les mots garagistes pour que votre fiche apparaisse dans les résultats des moteurs de recherche.

réseaux sociaux

Quels réseaux sociaux choisir pour votre entreprise ?

Pour développer vos activités et augmenter votre notoriété, utilisez les réseaux sociaux. Il en existe tellement et l’on ne sait plus lequel choisir. Pour vous aider à faire le bon choix, découvrez l’importance de ce moyen de communication.

Pourquoi utiliser les réseaux sociaux dans votre stratégie de communication ?

    • Pour humaniser votre marque : auparavant, le marketing de masse a instauré une grande distance entre les consommateurs et les marques. Mais, internet a remis ces dernières dans le droit chemin, tout en remettant les consommateurs au cœur des stratégies de communication et de marketing. À l’heure actuelle, un produit doit répondre aux attentes de chacun. Les réseaux sociaux empruntent cette voie. En fait, ils sont pour vous une occasion de tisser une relation humaine avec votre clientèle. En d’autres termes, grâce à l’utilisation des réseaux sociaux, vous vous rapprochez encore plus de vos prospects, de vos clients ainsi que de leur entourage. Ils peuvent donc échanger et interagir directement avec vous.
    • Pour attirer du trafic vers votre site internet : pour que les visiteurs de votre site web deviennent vos prospects et fassent partie de vos clients, vous devez fournir du contenu de très haute qualité, c’est-à-dire à forte valeur ajoutée. De ce fait, il doit satisfaire les besoins de votre cible, la distraire ou l’informer. Autrement dit, le contenu que vous proposez doit répondre aux attentes des utilisateurs. Une fois le contenu rédigé, vous devez le promouvoir. C’est à ce moment que les réseaux sociaux interviennent. En effet, vous pouvez y partager votre contenu, y poster des images, des liens, voire des vidéos. Votre contenu sera diffusé sur la toile s’il est de bonne qualité.

LinkedIn

Leader sur le marché, LinkedIn est un réseau social professionnel qui vous permet d’agrandir votre réseau professionnel. À la différence des autres réseaux sociaux, celui-ci a pour ambition de ne partager que du contenu professionnel.

D’après les données statistiques, 65 % des entreprises en B to B ont pu gagner des clients en utilisant leur compte LinkedIn. En revanche, 40 % des acheteurs en B to B s’informent sur ce réseau social avant de faire l’ achat de leurs produits technologiques et de service. Quant aux marketeurs B to B, 91 % d’entre eux utilisent LinkedIn.

Facebook

C’est le réseau social le plus utilisé dans le monde. En France, par exemple, plus de 30 millions de comptes Facebook en 2016 ont été créés. Ce réseau social est donc très efficace pour promouvoir les activités de votre entreprise. Pourtant, avec la concurrence qui est de plus en plus rude, vous devez investir dans une campagne de publicité Facebook afin d’attirer plus de visiteurs.

Sachez aussi que vous pouvez organiser des concours, un sondage, etc. grâce à Facebook.

YouTube

C’est le premier réseau de partage de vidéos sur internet. Étant la tendance marketing de nos jours, YouTube doit être intégré à votre stratégie de communication, et ce, selon vos compétences et vos ressources.

Ce réseau social vous donne la possibilité d’améliorer votre image et de promouvoir vos services et produits à l’aide d’une vidéo.

À titre de rappel, YouTube influe grandement sur le référencement d’un site internet. De plus, sa régie publicitaire est beaucoup plus abordable.

Twitter

Il s’agit d’un microblogging. Il vous permet donc de diffuser des messages courts de 140 caractères à propos de votre entreprise. Quel que soit votre secteur d’activité, Twitter vous offre un espace d’échange direct avec vos clients. En outre, en l’utilisant en tant que réseau social, vous pouvez effectuer une veille complète de votre marché, et ce, en temps réel. De plus, ce réseau favorise la promotion de vos contenus grâce au partage d’URLs.

réseaux sociaux

Quels sont les dangers des Réseaux sociaux sur la vie privée ?

Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, etc. Ces plateformes représentent aujourd’hui l’outil de communication privilégié des particuliers et des entreprises. Facile d’utilisation et ne nécessitant aucun mode d’emploi, ces sites s’utilisent désormais de façon quotidienne et ont chacun leurs spécificités. En effet, ils permettent de discuter avec ses amis, de faire de nouvelles connaissances, de partager des infos et de s’informer, etc. En outre, les réseaux sociaux regroupent toutes les catégories de personnes de toutes les tranches d’âges. Ce sont les utilisateurs qui jouent le rôle de l’acteur, car ce sont eux qui écrivent leur propre contenu. Ils peuvent publier des photos et des vidéos de leur choix, etc. Ce qui est considéré comme une arme à double tranchant, puisqu’une fois que ces contenus sont publiés, d’autres personnes peuvent aussi les voir. C’est cet aspect incontrôlable des réseaux sociaux qui est considéré comme une atteinte à la vie privée des autres utilisateurs.

Comment s’utilisent les réseaux sociaux ?

Partager et communiquer, ce sont les deux activités principales des internautes sur les réseaux sociaux. Toutefois, chaque utilisateur a sa façon d’exploiter ces fonctionnalités (amical, social, professionnel, etc.). Quoi qu’il en soit, ceci entraîne une interaction entre les utilisateurs sur la plateforme. En outre, les personnes qui utilisent les réseaux sociaux peuvent être identifiées par leur nom et les photos qu’elles publient. D’ailleurs, c’est en principe le but de la manœuvre, pour être vu et reconnu par les autres personnes. De plus, elles sont invitées à donner des informations personnelles (situation professionnelle, matrimoniale, etc.). Certains utilisateurs y partagent leur vie quotidienne, leurs exploits, leurs états d’âmes et même leur vie intime. D’autres les commentent à leur manière et les partagent pour en faire profiter d’autres personnes. Ce qui fait que ce qui doit être privé ne l’est plus, car tout est public. C’est pour cela que sans le vouloir, l’utilisation naïve des réseaux sociaux ouvre la porte à différents actes de malveillance, de cybercriminalité et de cyberharcèlement.

Quels sont les dangers des réseaux sociaux ?

Enfants, préados, adolescents, adultes, presque tout le monde utilise aujourd’hui les réseaux sociaux. Poussé par l’envie de se démarquer, de s’identifier ou de faire partie d’une communauté, on publie ce qu’on pense, on les partage avec des photos. Cependant, personne ne peut prévoir que ces quelques clics ou ces likes peuvent engendrer des conséquences profondes. Sans compter que tout peut être copié-collé sur internet, et que toutes les données que vous publiez dessus laisse des traces. En outre, plus on passe du temps sur les réseaux sociaux en partageant des photos ou des publications, plus on devient vulnérable. En effet, les réseaux sociaux sont les médias préférés des pédophiles, des arnaqueurs et des hackers. Une publication de photos lors d’une soirée ou sur la plage peut vite se transformer en une image obscène qui sera vus par tout le monde. En un rien de temps, les contenus intimes peuvent atterrir sur des plateformes publiques accompagnés de propos insultants dans le but de se venger de cette personne ou de lui faire du chantage. Pour certains utilisateurs, ces attaques risquent de devenir un vrai cauchemar en engendrant des troubles émotionnelles ou des comportements violents.

Comment limiter les risques pour votre vie privée ?

Certes, les réseaux sociaux comportent des dangers pour la vie privée avec le piratage des comptes et la divulgation des données personnelles. Toutefois, il est possible de limiter cela en prenant quelques précautions, comme :

-Essayer de comprendre les fonctionnalités que les réseaux sociaux vous proposent

-Ne pas partager les informations confidentielles ou trop personnelles

-Sécuriser votre profil en créant des mots de passe plus complexes

-Régler les paramètres de confidentialité de votre profil

-Toujours déconnecter votre compte quand vous quittez le site

Qu’est-ce que le web design ?

Avez-vous déjà navigué sur un site web, mais pensé à partir parce que la mise en page ne vous plaisait pas ? Et qu’en est-il des sites web lents qui ne se chargent pas sur votre téléphone ou votre tablette ? Pour que cela ne se produise pas avec le site web de votre entreprise, vous devez avoir une conception web de qualité.

La conception web est un domaine axé sur le développement d’interfaces numériques. Elle vise principalement à améliorer la visibilité en répondant aux besoins et aux interactions du public qui visite une page web.

La conception web moderne englobe différentes disciplines. Il s’agit de mélanger les concepts de design graphique et interactif avec les dernières tendances de la conception web. Elle implique la planification, la conception structurelle et esthétique, la mise à jour du contenu, la maintenance des pages et même certains aspects techniques. Mais, en plus, le web design comprend aujourd’hui d’autres branches dérivées du marketing en ligne. Parmi elles figurent l’optimisation du référencement et la vitesse de chargement. Ces deux facteurs affectent directement le positionnement du site sur le web.

La conception web implique des travaux liés à la mise en page et à la conception de pages en ligne, ainsi qu’à la production de contenu. Dans ce cas, les concepteurs web créent les pages à l’aide de langages de balisage tels que HTML ou XML. D’autre part, la partie visuelle des sites est en charge du CSS, terme utilisé pour « styliser » les éléments écrits en HTML.

Par conséquent, il est courant que les concepteurs web utilisent les deux pour créer un site. Ensemble, ils définiront comment les pages apparaîtront dans les navigateurs. Le processus de création de site peut se faire à partir d’outils de programmation et les CMS qui sont des plateformes de gestion de contenu.

Conception organisationnelle

L’organisation des différents contenus doit répondre à une disposition correcte de la structure des pages basées sur l’étude de l’architecture de l’information. C’est la première chose à prendre en compte. Les moteurs de recherche indexeront les pages du site avec leur structure et les URL correspondants. Ainsi, une attention particulière doit être portée au nom et à l’emplacement des menus, sous-menus, catégories, étiquettes, etc. Il est aussi important de prendre en compte les facteurs de positionnement SEO pour choisir les meilleurs mots clés.

La conception esthétique

L’objectif est de laisser une marque que le web reçoive 10 ou 10 000 visites. Cela se fait en essayant d’être différent et créatif. En effet, investir du temps ou de l’argent pour générer du trafic vers une page mal conçue se traduit par un mauvais investissement. Alors qu’un design attrayant se convertit plus naturellement en fonction du nombre de visites.

De ce fait, les contenus graphiques et visuels doivent être différents autant que possible. L’objectif est d’ajouter de la valeur en utilisant le design comme élément de base. Sans oublier que les supports multimédias sont également des outils non négligeables.

La conception fonctionnelle

La conception et le développement du site web incluent également des aspects liés à la bonne expérience utilisateur. Cela se reflète dans les éléments visuels et dans ceux qui nécessitent une interaction. Le fonctionnement des éléments interactifs tels que les barres de menus, les boutons et les formulaires de contact doit répondre aux exigences des potentiels visiteurs du site.

Bref, un concepteur web doit avoir la capacité de créer une structure cohérente et facile à interpréter. Cela permet aux internautes de trouver rapidement ce qu’ils recherchent, dans le contexte d’un environnement unique. C’est quelque chose qui implique du dévouement ainsi que du temps afin d’en tirer le meilleur parti.