Réseaux sociaux et vie privée : comment se protéger ?

Depuis leurs apparitions, les réseaux sociaux n’ont jamais cessé de croître en popularité. Proposant toujours plus de fonctionnalités afin de partager avec ses proches chaque activité, ces plateformes sont, tout simplement, devenues incontournables. Le concept est addictif et de nombreux utilisateurs ne peuvent plus se passer des fonctionnalités de cette nouvelle technologie quitte à dévoiler leurs vies sentimentales, leurs opinions sur des sujets sensibles, leurs activités intimes, bref, leurs vies privées. Pourtant, s’il existe un ennemi de la notion de vie privée, ce sont bien les réseaux sociaux. Comment gérer ?

Le rôle des adultes dans l’enseignement des jeunes sur l’utilisation d’internet

Avec la place qu’occupe désormais internet dans le quotidien de plusieurs personnes, il devient indispensable de définir certaines règles qui dicteront le comportement à adopter en ligne, en particulier pour les jeunes. En effet, plus les utilisateurs sont jeunes, moins ils sont conscients des dangers sur internet et plus ils sont vulnérables.

Quels sont les dangers d’internet sur notre vie privée ?

Internet est une industrie de grande envergure, un espace où des milliards de personnes interfèrent en permanence et où un nombre incalculable de données transitent. C’est dans cette complexité qu’opèrent les cybercriminels. Et malgré les protocoles de sécurité mis en place, ces malfaiteurs opèrent librement. Les dangers que représente internet peuvent se manifester sous plusieurs formes.

Le piratage de compte

Les réseaux sociaux sont principalement les cibles de cette pratique frauduleuse. Ce type d’attaque est habituellement perpétré par les pirates informatiques. Une fois votre compte personnel aux mains des hackers, ils peuvent publier des contenus qui nuiront à votre image. Pour lutter contre cette pratique, mettez régulièrement à jours les informations de votre compte.

L’usurpation d’identité

C’est également un fait courant surtout pour les réseaux sociaux. Dans ce cas, un utilisateur mal intentionné utilise des informations vous concernant : nom, identifiant, photos et adresse e-mail, habituellement pour ruiner votre image, votre réputation ou pour vous inscrire à des programmes ou des abonnements sans votre consentement.

Le cyberharcèlement

Cette pratique est très courante chez les adolescents. Il s’agit d’une diffusion de fausse rumeur sur une personne, la victime, sur les supports numériques. Pour cela, les personnes responsables de l’acte créent des faux profils sur les réseaux sociaux et divulguent des informations sur une personne. Les conséquences les plus graves de cette pratique conduisent aux suicides des victimes à cause notamment de l’humiliation.

Même s’il est difficile de lutter contre le cyberharcèlement, des lois existent pour sanctionner le ou les auteurs des actes. Pour cela, il est impératif de dénoncer les actes dès leurs prémices pour éviter toute complication.

Les agressions sexuelles

Les jeunes enfants sont particulièrement victimes de cette pratique immorale. Des personnes entrent en contact avec eux et profitent de leur naïveté et leur innocence pour les proposer des contenus attrayant en échange de photo ou autres services.

Le sextortion est également une pratique courante qui consiste à demander à une personne de transmettre les images ou des vidéos sexuelles de leur part pour des intérêts sentimentaux. Une fois les vidéos postées, les arnaqueurs peuvent les utiliser à des fins d’extorsion de fonds.

Comment se protéger ?

Adopter des comportements prudents sur internet constitue une nécessité. En effet, ayez toujours à l’esprit que les contenus que vous publiez restent en ligne, qu’il s’agisse de statut, de commentaire, de photos, et peuvent être massivement partagés.

Évitez également de cliquer sur des liens douteux comme les spams ou les pop-ups dont vous ne connaissez pas l’origine. En cas de doute, mettez à jour les informations et les paramètres de sécurité de vos comptes et n’hésitez pas à demander rapidement de l’aide si vous pensez ne pas être à la hauteur pour gérer le problème.

Enfin, ne laissez jamais un enfant surfer seul sur internet. Accompagnez-le dans les démarches et informez-le sur les dangers des réseaux sociaux. Utilisez des logiciels à jours pour optimiser votre protection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *