Réseaux sociaux et vie privée : comment se protéger ?

Depuis leurs apparitions, les réseaux sociaux n’ont jamais cessé de croître en popularité. Proposant toujours plus de fonctionnalités afin de partager avec ses proches chaque activité, ces plateformes sont, tout simplement, devenues incontournables. Le concept est addictif et de nombreux utilisateurs ne peuvent plus se passer des fonctionnalités de cette nouvelle technologie quitte à dévoiler leurs vies sentimentales, leurs opinions sur des sujets sensibles, leurs activités intimes, bref, leurs vies privées. Pourtant, s’il existe un ennemi de la notion de vie privée, ce sont bien les réseaux sociaux. Comment gérer ?

Le rôle des adultes dans l’enseignement des jeunes sur l’utilisation d’internet

Avec la place qu’occupe désormais internet dans le quotidien de plusieurs personnes, il devient indispensable de définir certaines règles qui dicteront le comportement à adopter en ligne, en particulier pour les jeunes. En effet, plus les utilisateurs sont jeunes, moins ils sont conscients des dangers sur internet et plus ils sont vulnérables.

Quels sont les dangers d’internet sur notre vie privée ?

Internet est une industrie de grande envergure, un espace où des milliards de personnes interfèrent en permanence et où un nombre incalculable de données transitent. C’est dans cette complexité qu’opèrent les cybercriminels. Et malgré les protocoles de sécurité mis en place, ces malfaiteurs opèrent librement. Les dangers que représente internet peuvent se manifester sous plusieurs formes.

Le piratage de compte

Les réseaux sociaux sont principalement les cibles de cette pratique frauduleuse. Ce type d’attaque est habituellement perpétré par les pirates informatiques. Une fois votre compte personnel aux mains des hackers, ils peuvent publier des contenus qui nuiront à votre image. Pour lutter contre cette pratique, mettez régulièrement à jours les informations de votre compte.

L’usurpation d’identité

C’est également un fait courant surtout pour les réseaux sociaux. Dans ce cas, un utilisateur mal intentionné utilise des informations vous concernant : nom, identifiant, photos et adresse e-mail, habituellement pour ruiner votre image, votre réputation ou pour vous inscrire à des programmes ou des abonnements sans votre consentement.

Le cyberharcèlement

Cette pratique est très courante chez les adolescents. Il s’agit d’une diffusion de fausse rumeur sur une personne, la victime, sur les supports numériques. Pour cela, les personnes responsables de l’acte créent des faux profils sur les réseaux sociaux et divulguent des informations sur une personne. Les conséquences les plus graves de cette pratique conduisent aux suicides des victimes à cause notamment de l’humiliation.

Même s’il est difficile de lutter contre le cyberharcèlement, des lois existent pour sanctionner le ou les auteurs des actes. Pour cela, il est impératif de dénoncer les actes dès leurs prémices pour éviter toute complication.

Les agressions sexuelles

Les jeunes enfants sont particulièrement victimes de cette pratique immorale. Des personnes entrent en contact avec eux et profitent de leur naïveté et leur innocence pour les proposer des contenus attrayant en échange de photo ou autres services.

Le sextortion est également une pratique courante qui consiste à demander à une personne de transmettre les images ou des vidéos sexuelles de leur part pour des intérêts sentimentaux. Une fois les vidéos postées, les arnaqueurs peuvent les utiliser à des fins d’extorsion de fonds.

Comment se protéger ?

Adopter des comportements prudents sur internet constitue une nécessité. En effet, ayez toujours à l’esprit que les contenus que vous publiez restent en ligne, qu’il s’agisse de statut, de commentaire, de photos, et peuvent être massivement partagés.

Évitez également de cliquer sur des liens douteux comme les spams ou les pop-ups dont vous ne connaissez pas l’origine. En cas de doute, mettez à jour les informations et les paramètres de sécurité de vos comptes et n’hésitez pas à demander rapidement de l’aide si vous pensez ne pas être à la hauteur pour gérer le problème.

Enfin, ne laissez jamais un enfant surfer seul sur internet. Accompagnez-le dans les démarches et informez-le sur les dangers des réseaux sociaux. Utilisez des logiciels à jours pour optimiser votre protection.

Comment promouvoir son entreprise sur internet à moindre coût ?

Les plus petites entreprises peuvent désormais être aussi connues que les plus grandes. Tout est dans la maîtrise de la communication numérique. C’est une manière plus rapide, plus pratique et plus efficace de communiquer avec ses clients et prospects afin de promouvoir sa marque, de vendre ses produits et d’asseoir sa notoriété. Pour atteindre ces objectifs, il faut avoir une bonne visibilité. Voici nos conseils pour permettre aux petites entreprises de bénéficier d’une bonne visibilité sur internet.

Miser sur le référencement naturel

La majorité des internautes font des recherches sur internet en utilisant des mots-clés. Ceux-ci sont ensuite analysés par les moteurs de recherche, ce qui leur permet de donner la liste des sites dont le contenu correspond aux termes recherchés. Le référencement se fait en fonction de la pertinence des titres et du contenu des sites par rapport aux mots-clés. Si le contenu de votre site est de très bonne qualité, vous parviendrez facilement à faire connaître votre entreprise. Autrement, vous devrez revoir votre stratégie marketing.

Rédiger un contenu de qualité requiert des capacités rédactionnelles précises et de très bonnes connaissances dans le domaine du marketing digital. C’est pourquoi, de nombreuses entreprises confient cette tâche à des rédacteurs confirmés. Une agence de création de site web propose davantage de bénéfices : un site cohérent, unique, responsive et au design personnalisé.

Le référencement naturel se fait également en fonction du trafic généré par les visites. En effet, plus votre site est visité, plus il sera perçu comme pertinent et mieux les moteurs de recherche vont le classer. Ainsi, vous aurez plus de chances d’apparaître sur la première page des résultats de recherches relatives aux mots-clés de votre site.

Se faire connaître via Google My Business

Google My Business est un service gratuit qui permet aux entreprises locales de se faire connaître. Ainsi, elles sont visibles sur Maps et sur les résultats de recherches sur Google. L’avantage avec ce service est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un site internet pour en profiter. Il suffit d’avoir un compte Google.

Google My Business met en avant les informations essentielles sur chaque entreprise :

  • l’enseigne et les services proposés,
  • l’adresse exacte et la zone desservie,
  • les horaires d’ouverture de l’établissement,
  • le numéro de téléphone et, éventuellement, le lien du site web.

N’oubliez pas d’envoyer les photos de votre établissement et de vos produits pour que Google My Business puisse également les publier.

Notez que le service est uniquement dédié aux entreprises ayant un ancrage géographique précis et qui sont en contact direct avec leurs clients. Ce n’est donc pas le cas de celles qui agissent uniquement via internet ou des agences immobilières.

Se servir des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux constituent tout un monde. Aussi bien les particuliers que les professionnels l’utilisent pour communiquer et échanger leurs avis. C’est pourquoi, il est indispensable pour les grandes ou petites entreprises de s’en servir pour se faire connaître. D’ailleurs, la vente de produits est plus pratique, plus facile et plus rapide en ligne. Cela permet également aux entreprises de rester en contact avec leurs clients et de répondre rapidement à leurs questions. Et c’est ainsi que Facebook est également devenu une sorte de plateforme de vente en ligne.

Un autre avantage des réseaux sociaux : ils sont accessibles à tous et sans frais. Il suffit d’avoir une très bonne connexion. Pour mettre à jour vos activités ou promouvoir un nouveau produit, il suffit de le publier.

Vous pensez étendre vos activités et accroître votre notoriété ? LinkedIn est le leader des réseaux sociaux professionnels. Il permet aux entreprises de recruter des employés, de trouver des partenaires ou des prestataires et des clients potentiels.

Bref, promouvoir son entreprise sur internet demande du temps et de solides connaissances dans le domaine du marketing digital, surtout si vous souhaitez investir un minimum de budget. Mais pour augmenter les chances de faire connaître rapidement votre entreprise, sollicitez les services d’une agence de création de site internet.

réseaux sociaux

Quels sont les dangers des Réseaux sociaux sur la vie privée ?

Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, etc. Ces plateformes représentent aujourd’hui l’outil de communication privilégié des particuliers et des entreprises. Facile d’utilisation et ne nécessitant aucun mode d’emploi, ces sites s’utilisent désormais de façon quotidienne et ont chacun leurs spécificités. En effet, ils permettent de discuter avec ses amis, de faire de nouvelles connaissances, de partager des infos et de s’informer, etc. En outre, les réseaux sociaux regroupent toutes les catégories de personnes de toutes les tranches d’âges. Ce sont les utilisateurs qui jouent le rôle de l’acteur, car ce sont eux qui écrivent leur propre contenu. Ils peuvent publier des photos et des vidéos de leur choix, etc. Ce qui est considéré comme une arme à double tranchant, puisqu’une fois que ces contenus sont publiés, d’autres personnes peuvent aussi les voir. C’est cet aspect incontrôlable des réseaux sociaux qui est considéré comme une atteinte à la vie privée des autres utilisateurs.

Comment s’utilisent les réseaux sociaux ?

Partager et communiquer, ce sont les deux activités principales des internautes sur les réseaux sociaux. Toutefois, chaque utilisateur a sa façon d’exploiter ces fonctionnalités (amical, social, professionnel, etc.). Quoi qu’il en soit, ceci entraîne une interaction entre les utilisateurs sur la plateforme. En outre, les personnes qui utilisent les réseaux sociaux peuvent être identifiées par leur nom et les photos qu’elles publient. D’ailleurs, c’est en principe le but de la manœuvre, pour être vu et reconnu par les autres personnes. De plus, elles sont invitées à donner des informations personnelles (situation professionnelle, matrimoniale, etc.). Certains utilisateurs y partagent leur vie quotidienne, leurs exploits, leurs états d’âmes et même leur vie intime. D’autres les commentent à leur manière et les partagent pour en faire profiter d’autres personnes. Ce qui fait que ce qui doit être privé ne l’est plus, car tout est public. C’est pour cela que sans le vouloir, l’utilisation naïve des réseaux sociaux ouvre la porte à différents actes de malveillance, de cybercriminalité et de cyberharcèlement.

Quels sont les dangers des réseaux sociaux ?

Enfants, préados, adolescents, adultes, presque tout le monde utilise aujourd’hui les réseaux sociaux. Poussé par l’envie de se démarquer, de s’identifier ou de faire partie d’une communauté, on publie ce qu’on pense, on les partage avec des photos. Cependant, personne ne peut prévoir que ces quelques clics ou ces likes peuvent engendrer des conséquences profondes. Sans compter que tout peut être copié-collé sur internet, et que toutes les données que vous publiez dessus laisse des traces. En outre, plus on passe du temps sur les réseaux sociaux en partageant des photos ou des publications, plus on devient vulnérable. En effet, les réseaux sociaux sont les médias préférés des pédophiles, des arnaqueurs et des hackers. Une publication de photos lors d’une soirée ou sur la plage peut vite se transformer en une image obscène qui sera vus par tout le monde. En un rien de temps, les contenus intimes peuvent atterrir sur des plateformes publiques accompagnés de propos insultants dans le but de se venger de cette personne ou de lui faire du chantage. Pour certains utilisateurs, ces attaques risquent de devenir un vrai cauchemar en engendrant des troubles émotionnelles ou des comportements violents.

Comment limiter les risques pour votre vie privée ?

Certes, les réseaux sociaux comportent des dangers pour la vie privée avec le piratage des comptes et la divulgation des données personnelles. Toutefois, il est possible de limiter cela en prenant quelques précautions, comme :

-Essayer de comprendre les fonctionnalités que les réseaux sociaux vous proposent

-Ne pas partager les informations confidentielles ou trop personnelles

-Sécuriser votre profil en créant des mots de passe plus complexes

-Régler les paramètres de confidentialité de votre profil

-Toujours déconnecter votre compte quand vous quittez le site

Réseaux sociaux

Quels sont les autres réseaux sociaux qui peuvent remplacer facebook ?

Il existe de nombreux types de réseaux sociaux. Le plus utilisé est jusqu’à maintenant facebook. Cependant, celui-ci devient de plus en plus saturé. Pour ceux qui sont à la recherche d’un autre type de réseau social identique à facebook, en voici quelques exemples.

Diaspora

Diaspora est une plate-forme qui possède les mêmes fonctionnalités que facebook. Les utilisateurs sont libres de partager des articles et des images, de poster des statuts et de les mettre à jour. Ils peuvent également émettre des commentaires sur les publications des autres personnes. Par ailleurs, Diaspora vous permet de contrôler les personnes pouvant avoir accès à vos actualités.

Tout comme facebook, cette plate-forme se sert du hashtag pour trier et structurer les publications. De cette façon, il vous sera facile de rechercher des personnes qui partagent le même intérêt que vous. Diaspora vous permet aussi de créer des liens depuis votre compte (Diaspora) vers votre profil facebook.

Cependant, ce qui différencie cette plate-forme de facebook est la confidentialité des données. Ces dernières ne sont accessibles à des tiers que si c’est le propriétaire du compte qui les divulguent. Elles sont conservées dans un pod ou restent à la disposition de leur propriétaire.

Le hic avec Diaspora est qu’il est encore méconnu du public. Vous devez aussi avoir une connaissance en programmation pour créer votre propre pod.

Ello

Ello est une autre forme de réseaux sociaux pouvant se substituer à facebook. Elle n’accepte pas les publicités ciblées et personnalisées. Son principal objectif est d’améliorer la communication. Avec Ello, les utilisateurs sont libres de mettre leur vrai nom ou un pseudo.

Toutefois, contrairement à facebook, Ello ne comporte pas de messagerie instantanée. C’est une plate-forme qui est plutôt réservée aux amateurs de photographies et aux personnes qui sont à la recherche de contenus artistiques et créatifs.

L’inconvénient de cette plate-forme est qu’elle ne dispose que de peu de fonctions.

Vero

Vero est un autre type de réseau social qui peut remplacer facebook. C’est une plate-forme qui a été créée en 2015. Depuis sa création jusqu’à maintenant, elle compte plus de 3 millions d’utilisateurs. Sachez que l’application Vero peut être utilisée sur un système Androïd et IOS.

Les utilisateurs peuvent se servir de cette plate-forme pour vendre des produits ou des objets. En contre-partie, Vero demande un versement des frais de transactions.

Avec Vero, vous avez le choix entre plusieurs catégories de contacts : connaissances, abonnés, amis proches et amis. Vous pouvez les filtrer en fonction de votre publication. Ainsi, ce sont uniquement vos cibles qui apercevront le message.

Le petit problème avec Vero est qu’il sera payant à l’avenir. Pour pouvoir créer un compte Vero, vous êtes aussi obligé de communiquer un numéro de téléphone privé.

EyeEm

EyeEm ne représente pas vraiment une alternative à facebook. En fait, c’est une plate-forme qui permet de partager des images et des publications de photographies. Elle compte actuellement 22 millions d’utilisateurs.

EyeEm peut donc servir de portail aux personnes qui souhaitent vendre des images ou des photographies à des professionnels.

Etant une société allemande, EyeEm est régie par les lois allemandes en ce qui concerne la protections des données. D’ailleurs, les utilisateurs ont accès ces règles et les conditions d’utilisation de la plate-forme sur le site de EyeEm.

L’inconvénient avec EyeEm est qu’il ne représente qu’une petite communauté. Les utilisateurs n’ont pas également de vendre des photos en privé.

Nombreuses sont les alternatives à facebook. Le choix vous appartient. Néanmoins, si vous envisagez de choisir un autre réseau social, incitez également vos amis, vos connaissances, les membres de votre familles à vous suivre. De cette façon, vous pouvez discuter librement et agrandir votre réseau de contacts.

stratégie webmarketing

Réseaux sociaux : un levier marketing de plus pour les acteurs du tourisme

Avoir une présence active sur le web et communiquer, cela fait partie des objectifs de la création d’un site internet. Toutefois, l’apparition des réseaux sociaux a fait vraiment évolué les choses. En effet, ces outils de communication font aujourd’hui presque partie du quotidien des consommateurs. Quoi qu’ils cherchent (produit, service, etc.), les réseaux constituent un élément important dans leur décision d’achat. Ce changement de comportement concerne aussi le domaine du tourisme. Prendre des photos pour les publier et les partager est devenu plus qu’une habitude pour les mobinautes. Certaines personnes s’inspirent de ces éléments pour trouver leur prochaine destination pour les vacances. Les réseaux sociaux sont donc devenus des outils indéniables dans le marketing de destination.

Le rôle des médias sociaux dans le marketing de destination

De plus en plus de personnes se fient à l’expérience des autres utilisateurs pour trouver la destination idéale pour leurs vacances. Peu importe s’il s’agit d’un séjour pour un petit week-end ou quelques jours. L’essentiel, c’est de trouver un bel endroit où elles peuvent se détendre et s’évader. Être présent sur les réseaux sociaux est de ce fait une belle opportunité pour les acteurs du tourisme. Cela vous permet de suggérer des destinations aux internautes. En outre, associées aux posts des utilisateurs, les photos et les vidéos que vous publiez joueront un rôle indéniable dans la décision des autres utilisateurs. De plus, interagir avec les internautes, tout en tenant compte de leurs avis (positifs et négatifs), vous démarquera de la concurrence. Cela signifie que l’établissement en question se soucie de ce que ses clients pensent, et cela, même s’il s’agit d’une critique.

Quels réseaux sociaux utilisés ?

Que ce soit Facebook, Instagram, Twitter, etc., ils ont chacun leurs spécificités, leur règle de conduite et leur public. De ce fait, il est important de savoir choisir celui qui se rapporte le mieux à votre stratégie marketing. Vous faire accompagner par une agence web spécialisée dans la

stratégie webmarketing à Clermont-Ferrand comme LINKEO peut donc vous être d’un grand secours.En effet, les agences web disposent d’une équipe de techniciens qualifiés ayant pour objectif de proposer aux entreprises la meilleure stratégie adaptée à leur image et répondant à leurs besoins. Ceci est important pour éviter d’investir dans des démarches qui pourront s’avérer être inefficaces.

-Facebook

Facebook est le réseau social le plus apprécié et le plus utilisé dans le domaine du commerce. Il regroupe des millions d’abonnés incluant des utilisateurs de toutes les classes sociales et de toutes les tranches d’âge. En outre, Facebook dispose d’une multitude de fonctionnalités permettant aux établissements touristiques d’interagir avec les utilisateurs. Ils peuvent répondre par des likes et des commentaires aux publications qui animeront votre page. De votre côté, il vous est possible de faire un sondage ou d’organiser des concours dessus pour les inciter à participer davantage. En revanche, pour avoir une présence active et être plus visible sur les réseaux sociaux, vous devez publier régulièrement des contenus.

-Instagram

Une photo bien attrayante peut influencer largement plus qu’un contenu écrit d’une centaine de mots. C’est tout l’avantage d’inclure Instagram dans votre stratégie de marketing. Il vous permet de miser sur l’aspect visuel, et cela, rien qu’en publiant régulièrement des photos attrayantes. De ce fait, en publiant de belles images sur des endroits à visiter ou des sites touristiques, vous attirerez les utilisateurs-touristes et voyageurs.

-Twitter

Au même titre que Facebook et Instagram, Twitter est également un allié idéal pour les entreprises. En effet, quel que soit le secteur d’activité concerné, il constitue un espace d’échange direct avec les clients. De plus, grâce aux fameux followers, vous pouvez informer les utilisateurs de vos offres et de votre actualité. En outre, il est indispensable de publier régulièrement, voire tous les jours, pour être plus visible.

création de site internet

Réseaux sociaux : une solution pour faire connaître son entreprise à petit prix

Bien que la création d’un site web constitue un atout majeur pour faire connaître son entreprise, la présence sur les réseaux sociaux se révèle aussi très efficace. Comme ceux sont les canaux de communication les plus utilisés en ce moment, il est donc impératif pour les entreprises de profiter du potentiel qu’ils représentent. En effet, qu’il s’agisse de Facebook, de Linkedin, d’Instagram ou de Twiter, ils constituent un levier de compétitivité non négligeable. Ils permettent de développer la notoriété de votre entreprise, d’élargir l’audience et de booster vos ventes. Cela nécessite-t-elle un budget conséquent ? Cela dépend du nombre de réseaux sociaux que vous utilisez, du stratégie que vous adoptez, mais surtout de l’expérience de l’agence que vous engagez. Tirer profit de ces canaux de communication peut effectivement se révéler très complexe. D’où l’importance de travailler avec une agence qualifiée comme LINKEO. C’est une agence web leader dans le domaine de la création de site internet à Rennes et qui est dispose d’une solide compétence dans le monde du digital.

Quels réseaux sociaux conviennent le plus à votre entreprise: Facebook ou Instagram ?

Beaucoup pensent que la plateforme la plus efficace pour faire connaître son entreprise est Facebook, puisque c’est la plus utilisés et la plus ancienne. Ce qui n’est pas tout à fait faux, car d’après une étude de l’agence We Are Social, cette plateforme représente actuellement 2,6 milliards d’utilisateurs actifs par mois, ce qui lui procure une large avance par rapport aux autres réseaux sociaux comme Instagram. Ce qui fait que, sur Facebook, la possibilité de générer plus d’audience et plus de visibilité est donc plus sûre. En revanche, si c’est pour asseoir la notoriété de votre marque, l’idéale est de miser sur Instagram, car il promet un taux d’engagement plus important, grâce au nombre de Likes par jour. Par ailleurs, cela dépend du public que vous voulez cibler.

Bien définir votre cible

Selon les sondages, Instagram attire le plus la jeune population. De ce fait, si votre objectif est de toucher les adolescents et les jeunes adultes, c’est le plus recommandé. En revanche, si votre cible est plus âgé, entre la trentaine et le quarantaine, Facebook représente la bonne alternative. Cependant, pour toucher un plus large public, vous pouvez envisager d’investir dans une publicité sur les réseaux sociaux.

Combien peut coûter une publicité sur les réseaux sociaux ?

Que ce soit sur Facebook ou sur Instagram, la création d’un compte professionnel est gratuit. Toutefois, il existe des options payantes qui vous permettent de toucher beaucoup plus de cibles. Sur Facebook, le coût à payer est évalué en fonction du nombre de clics (CPC). Vous n’aurez donc pas à payer que si un internaute clique sur vos annonces. Il y a également ce qu’on appelle publicité boostée qui consiste à payer un montant spécifique, même si aucun utilisateur ne clique sur vos annonces. Il s’agit du modèle CPM qui se paye à chaque fois que le nombre de vos visiteurs atteint 1000. Malgré cela, on constate que c’est Facebook qui propose les prix les plus abordables en ce qui concerne les publicités sur les réseaux sociaux. Les modalités de paiement sont les mêmes sur Instagram. D’autant plus qu’il n’est pas indispensable de posséder un compte Instagram pour diffuser du contenu sponsorisé dessus. En effet, comme il a été racheté par Facebook, il suffit donc de s’inscrire sur celui-ci. Le coût d’une campagne sur Instagram est aussi défini par nombre de clics. Par ailleurs, il est évalué en fonction de l’emplacement de l’annonce sur la plateforme, de l’âge cible et du pays dans lequel la publicité est diffusée.